TS3 – plus vite, plus loin, plus libre

Après des essais ultras concluants, le TS3 est maintenant en phase de commercialisation. Voici un petit retour sur les débuts et la philosophie du projet.

Christophe BARREAU et Yannick WILEVEAU (Naviwatt) ont imaginé les grandes lignes du cahier des charges énergétiques du TS3 en 2016 : le catamaran doit être autonome en énergie, ne rejeter aucun CO2 et pouvoir enlever les moteurs de l’eau en tout temps.

Naviwatt est alors leader des bateaux électriques et un BE avec 8 années d’expérience dans les systèmes de propulsion électrique pour voiliers et bateaux moteurs. L’entreprise proposera de multiples solutions de moteurs, de panneaux solaires, de batteries, etc. Il sera retenu un système équipé des dernières technologies du domaine : moteurs Torqeedo, batteries venant de l’industrie automobile et panneaux solaires du génie civil.

Les avantages d’un système de propulsion électrique autonome sont nombreux, mais uniquement valables lorsqu’il est accompagné d’une philosophie. Le TS3 est un voilier se concentrant avant tout sur les sensations à la voile. Il s’oppose clairement à la tendance « comme à la maison ». Ainsi, le bateau est léger, bien toilé et sublimement dessiné. Avec cette philosophie de conception, la propulsion électrique se marie parfaitement. La solution pèse au total environ 200kg contre plus de 300kg pour un système thermique équivalent. Les moteurs électriques n’émettent quasiment aucun bruit, aucune vibration et ne dégagent pas de fumé. Tout le confort de la navigation est conservé, même au moteur. De plus, ce système ne demande quasiment aucun entretien : fini les vidanges, les changements de filtres, les mains pleines d’huile et la pollution. Les moteurs électriques du TS3 sont des Pod fixés sur un bouchon permettant de les relever en tout temps. Ainsi, les moteurs ne traînent plus dans l’eau lorsque le bateau est sous voile.

L’une des particularités du TS3 est sa destinée pour les grandes croisières. Des sources d’énergie sont indispensables pour pallier aux besoins de la servitude et des moteurs. La propulsion électrique est capable de produire de l’énergie lorsque le bateau est sous voile. On appelle cela, l’hydrogénération. Le flux d’eau passant sous la coque vient percuter l’hélice, ce qui la fait tourner. Le même principe est utilisé par les barrages hydro-électriques. Les moteurs électriques du TS3 peuvent recharger complètement les batteries en quelques heures. Autre source d’énergie : les panneaux solaires. C’est une source avec une faible intensité, mais en continu (même lorsque le temps est gris). Pour une sortie à la journée, c’est même idéal. Après avoir fait 45min de moteur pour sortir du port et préparer ses voiles, seulement une ou deux heures après, les batteries auront retrouvé toute leur capacité. Ainsi, le TS3 est complètement autonome en énergie renouvelable !

2018-09-12T12:34:14+00:00 3 septembre rd, 2018|Actualités, Motorisation, Références clients|